Que nous réserve l’intelligence artificielle pour l’avenir ?

Vous avez dit Science-fiction ? Vous pourrez vous sentir transporter dans les romans de science-fiction alors que vous voyez devant vous cette intelligence artificielle faire tout à votre place. Elle rédige des articles à votre place, compose des mélodies et peut même vous évaluer. Les machines qui autrefois prenaient la place de l’homme, pour accomplir des fonctions mécaniques et rebutantes, possèdent de nos jours une forme d’intelligence et commencent à exclure les cols blancs.

Mais cela nous amène à s’interroger, et cela reste tout à fait légitime, si nous sommes dans le meilleur des mondes possibles, et si l’intelligence artificielle représente un progrès ou un risque. Autrement dit, faut-il craindre l’intelligence artificielle ? Y a-t-il des préjudices collatéraux ? L’intelligence artificielle va-t-elle nous aider à réaliser nos rêves les plus insensés ou alors va-t-elle rendre notre monde inhospitalier pour nos enfants et petits-enfants ?

L’IA au service des hommes !

 

L’intelligence artificielle a vu le jour, il y a plus de 50 ans, mais elle a connu un bond en avant depuis quelques années quand commença l’apprentissage statistique, une des ramifications de l’IA, qui permettait aux computers d’apprendre à partir des datas, autrement dit de développer leurs aptitudes à exécuter des tâches sans qu’ils soient expressément programmés pour chacune.

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle, on la voit, on la pratique via différents logiciels. C’est le cas avec les interfaces de traduction par exemple. Le texte qui se traduit devant nous en quelques minutes ne manque pas de nous étonner à chaque fois. Si cette tâche a été exécutée, c’est grâce à des ordinateurs qui avaient emmagasiné d’innombrables textes traduits dans les deux langues. Ces applications sont capables par conséquent de traduire n’importe quel autre nouveau texte qu’elles ne connaissent pas. Cela facilite notre tâche et nous permet d’enrichir nos connaissances, de voir d’autres expériences.

Sur un autre plan et selon certains chercheurs, l’IA nous aidera à avoir une vie meilleure et plus longue. Elle nous permettra d’affronter les grands défis comme à titre d’exemple le vieillissement de la population en trouvant des solutions efficaces permettant de prolonger l’autonomie des personnes âgées. Ainsi la présence de robots à domicile peut faciliter la vie des vieilles personnes en leur permettant de ne pas abandonner leurs domiciles pour les maisons de retraite qui n’ont pas vraiment la cote de nos jours, de leur donner espoir. Ces robots pourront aider ces personnes à vaquer à des tâches quotidiennes comme préparer le repas ou prendre des médicaments. Ils peuvent alerter la famille quand quelque chose ne va pas.

Toujours selon les chercheurs, l’IA aidera également à faire diminuer de manière significative les accidents de la route et par conséquent le nombre de personnes accidentées.

Elle nous aidera aussi à se comporter avec discernement si on se trouve confronté à des situations qui pourraient exposer notre vie à un péril. On pense particulièrement aux catastrophes naturelles : séisme, inondations…

En somme, l’intelligence artificielle touche sans exception tous les domaines de notre vie.

À chaque changement, il y a toujours des réticents, qui ne voient que le revers de la médaille. Ainsi certains avancent que l’IA va contribuer fortement à la suppression des emplois, et qu’il y aura de plus en plus de personnes en situation précaire.

Qu’en est-il vraiment ?

 

La majorité des études corroborent qu’un bon nombre de métiers sont destinés à disparaître. En contrepartie, d’innombrables nouveaux métiers vont parallèlement émerger, qui requièrent des compétences en Intelligence artificielle : data scientist, analyst, programmeur linguistique…

En outre, la maintenance des intelligences artificielles exige d’autres compétences indispensables à leur survie. Ces nouveaux métiers vont parer aux périls liés à l’utilisation des données personnelles, mais également, ils vont rendre meilleure la connexion entre les humains et les machines.

L’IA se fera inviter dans notre existence sous la forme de technologies fructueuses et non comme une armada d’automates conquérants qui vont occuper brusquement notre univers. Cela ne nous empêche pas d’être vigilant.

L’IA peut devenir même incontournable. À titre d’exemple, grâce aux smartphones, les gens n’ont jamais été si proches. En outre, cette connexion développe un rapport presque symbiotique entre les individus et la technologie, mais évidemment toujours au bonheur des hommes…

Comment organiser un congrès d’entreprise et s’assurer de son succès ?

L’organisation d’un évènement tel qu’un congrès ou un séminaire d’entreprise peut s’avérer relativement aisée, à condition de suivre certaines règles primordiales.

Définition des objectifs du congrès et du public visé

Avant toute chose, il convient de définir clairement les objectifs de l’évènement, ainsi que le public visé. L’évènement va-t-il s’adresser à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, à une filiale particulière, à des clients ? En effet, le choix du public visé va conditionner l’organisation du congrès ou du séminaire.

D’autre part, il est primordial de choisir un thème porteur et adapté au public visé. Un thème intéressant et un titre accrocheur font partie des clés de la réussite d’un tel évènement.

Choisir la date

Le choix de la date de l’évènement est une donnée essentielle afin de réunir un maximum de participants. Pour cela, il est nécessaire de choisir une date en dehors des vacances scolaires, ou des week-ends de pont. L’idéal est de choisir un mardi ou un jeudi car les salariés sont moins susceptibles d’être en congé que les lundis et vendredis, proches des week-ends et des mercredis, jours des enfants.

Rechercher un lieu adapté

Pour que le congrès ou le séminaire soit organisé avec succès il est nécessaire de trouver un lieu d’accueil adapté au nombre de personnes attendues. La première option est d’organiser l’évènement au sein même de l’entreprise si cela est possible, cela permet de réduire les dépenses et de faciliter la logistique de l’évènement.
La seconde option est de louer un tiers lieu. Il faudra alors choisir un site disposant d’une capacité d’accueil adaptée et qui soit également facilement accessible pour les participants.

Choisir des intervenants

Il convient de faire appel à un ou plusieurs intervenants spécialisés dans les thèmes abordés. Il peut alors s’agir de personnes internes à l’entreprise ou d’intervenants extérieurs en fonction des objectifs et du budget qui auront été définis en amont.

Créer des moments d’échanges entre les participants

Il est primordial lors d’un tel évènement de permettre aux participants d’échanger de manière plus informelle, que ce soit autour d’un cocktail, d’un petit-déjeuner ou de diverses activités à définir en fonction des objectifs fixés en amont. Cela va permettre aux participants d’échanger et de tisser des liens dans un cadre différent.

Communiquer sur l’évènement

Envoyer les invitations par e-mail quelques semaines en amont de l’évènement et effectuer des rappels est essentiel afin d’évaluer au mieux le nombre de participants.

Des outils de communication peuvent être mis en place afin de faire connaître l’événement au sein de l’entreprise. De plus, la distribution de goodies est généralement très appréciée le jour de l’évènement.

A l’issue du séminaire, il est intéressant de transmettre un compte rendu avec des photos aux participants. Un questionnaire de satisfaction peut aussi être mis en place afin d’obtenir un retour d’expérience pour d’autres évènements futurs.